fbpx

Monnaie de Dubaï: Tout ce qu'il faut savoir

Monnaie à Dubaï : les points à connaître

 

Vous souhaitez vivre à Dubaï pour sa richesse économique, son taux d’imposition avantageux et ses paysages futuristes ? Avant de vous expatrier aux Émirats Arabes Unis, il convient de s’informer sur la monnaie à Dubaï. Quel est le taux de change de l’AED en euro ? Comment obtenir des billets et des pièces locaux à Dubaï, que ce soit lors d’un voyage ou en tant que résident ? Nous donnons quelques éléments de réponse dans cet article.

Monnaie à Dubaï : taux de conversion de l’AED en euro

La monnaie utilisée à Dubaï et aux Émirats Arabes Unis est le dirham émirati ou AED ou DH. Un dirham est la somme de 100 fils, l’équivalent des centimes d’euro.

Pour ce qui est du taux de change, un euro vaut environ 4,20 AED

Ces informations sont utiles si vous souhaitez vivre ou voyager à Dubaï et dans une autre ville des Émirats Arabes Unis. 

Afin de convertir 100, 200, voire 1 000 dirham en euro à un taux avantageux, l’idéal est de vérifier le cours de change en ligne. Vous pouvez trouver sur internet un convertisseur de monnaie efficace et actualisé.

Monnaie à Dubaï : les pièces et billets en circulation

Que vous souhaitiez vous implanter ou voyager à Dubaï et dans les Émirats Arabes Unis, il vous faut disposer de billets et pièces locales.

Voici les billets et pièces que vous pouvez vous procurer pendant votre séjour de longue ou de courte durée dans cette ville.

  • billets de 5, 10, 20, 50, 100, 200, 500 et 1 000 AED
  • pièces de 1, 5, 10, 25 et 50 fils
  • pièce de 1 AED

Lors de la conversion de votre argent, il est plus judicieux de demander des pièces et billets de différents montants. Cela permet, en effet, de mieux gérer votre argent et de mieux économiser, car le prix pour vivre à Dubaï peut être élevé.

Où convertir son argent en monnaie locale à Dubaï ?

Pour pouvoir résider durablement dans cette ville émirienne, il est indispensable d’échanger votre argent avec la monnaie locale. En effet, le prix des services et des produits que vous achetez sur place sont en dirham émirati.

Pour ce qui est de l’endroit où effectuer la conversion de votre argent, la ville compte de nombreux établissements bancaires internationaux. Vous pouvez effectuer l’opération en vous rapprochant de ces organismes financiers et bénéficier d’un taux de change intéressant.

Il existe également des distributeurs automatiques dans les quartiers du centre-ville, dans le métro et dans les supermarchés, à l’instar de Dubaï Mall et Mall of The Emirates. 

Vous avez aussi la possibilité d’échanger l’euro avec le dirham dès votre arrivée à l’aéroport. Toutefois, avec cette option, le taux de change n’est pas toujours à votre avantage.

Les grands hôtels dubaïotes vous permettent d’échanger votre argent avec la monnaie locale. Sinon, pour bénéficier d’un taux intéressant, n’hésitez pas à faire le tour des bureaux de change qui échange votre devise (euro, dollar, etc.) avec de la monnaie locale.

Monnaie à Dubaï : pourquoi choisir les distributeurs de billets ? 

Afin d’obtenir des dirhams émiratis, les distributeurs automatiques de billets constituent également une alternative intéressante. En fonction de votre banque, le prix à payer pour l’opération s’élève à 2 %, ce qui signifie que si vous prélevez 100 €, la commission à payer est de seulement deux euros.

Mis à part les frais de l’opération, il se peut également que l’utilisation du distributeur soit facturée. Pour éviter ce genre de cas, préférez les banques des Émirats Arabes Unis.

On trouve à Dubaï des banques ou des distributeurs automatiques de billets acceptant les cartes bancaires étrangers (MasterCard, Visa, Maestro, etc.).

Payer par espèce ou avec une carte bancaire à Dubaï ?

Vous avez la possibilité de payer par carte de crédit dans la majorité des magasins et les restaurants de Dubaï. Cependant, il est toujours plus judicieux de se munir de quelques billets et pièces de monnaie afin d’éviter les imprévus.

Dans les petits magasins et les taxis , vous devez généralement payer en espèces puisque ces derniers disposent rarement d’un lecteur de carte bancaire.