Devenir résident fiscal et constituer un patrimoine

S'expatrier aux Emirats Arabes Unis

L’expatriation dans un pays étranger est un moment important dans une vie. Aux Emirats Arabes Unis, l’une des raisons de l’expatriation est notamment fiscale.

Comment devenir résident fiscal aux Emirats Arabes Unis ?

Peut-on encore investir en Europe ?

Comment se constituer une rente pour la retraite ?

Peut-on conserver son logement en France, en Belgique, en Suisse ?

Quand déclarer son changement d’adresse ?  

Peut-on être résident fiscal aux Emirats Arabes Unis si notre conjoint reste vivre en France ? en Belgique ? 

Qu'est ce que la résidence Fiscale ?

Le lieu de votre résidence fiscale a une incidence fondamentale sur votre mode d’imposition.

En effet, le résident fiscal d’un pays a ce que l’on appelle une obligation fiscale illimitée. Cela signifie que dans son pays de résidence, il doit déclarer l’ensemble de son revenu mondial.

Devenir résident aux Emirats Arabes Unis, obtenir un visa résident aux Emirats Arabes Unis ne signifie pas devenir automatiquement résident fiscal aux Emirats Arabes Unis

 

Sont considérées comme ayant leur domicile fiscal en France les personnes qui ont :
  • Leur foyer (là où se trouvent le conjoint et les enfants) ou leur lieu de séjour principal (pour un célibataire) en France ou bien :
  • Leur activité professionnelle en France ou bien :
  • Le centre de leurs intérêts économiques en France  (lieu où elles administrent tous leurs biens, où elles perçoivent leurs revenus).
En cas de conflit de domiciliation, on utilise les conventions fiscales.

Une personne est résidente de l’Etat dans lequel elle a son foyer d’habitation permanent et le centre de ses intérêts vitaux (à défaut, on tiendra compte du lieu du séjour habituel ou de l’Etat dont elle possède la nationalité)

Êtes vous éligible à la résidence fiscale aux émirats arabes unis ?

Les Emirats Arabes Unis attirent de nombreux entrepreneurs qui ne souhaitent plus payer d’impôt, qui souhaitent bénéficier de ces 0% d’impôt sur les revenus, les dividendes et les salaires.

Commettre une erreur dans votre installation aux Emirats Arabes Unis, c’est prendre le risque de ne pas établir votre résidence fiscale sur place et être rattrapé par le fisc de votre pays d’origine.

Les avantages du statut de non résident fiscal en France: 

  • Exonération des prélèvements sociaux
  • Exonération des plus-values de cession de valeurs mobilières
  • Placements financiers exonérés d’ISF
  • Imposition aux Emirats Arabes Unis (0%)

Pour profiter d’un montage fiscal optimal, il faut être certain d’être résident fiscal aux Emirats Arabes Unis.   

Lors de la création de votre entreprise, nos experts en création d’entreprise vous aideront à établir votre situation et vous donneront les différents éléments vous permettant de devenir résident fiscal aux Emirats Arabes Unis. 

Investissement pour les expatriés résidents fiscaux aux emirats arabes unis

Devenir résident fiscal aux Emirats Arabes Unis ne doit pas vous freiner dans la constitution de votre patrimoine.

Un expatrié peut détenir un :

  • Livret bancaire ordinaire,
  • Livret A et B,
  • Plan d’Épargne Populaire,
  • Compte et Plan d’Épargne Logement,
  • Contrat d’assurance-vie français ou luxembourgeois ou contrat de capitalisation.

Vous pouvez investir dans l’immobilier via les dispositifs suivants :

Investissement immobilier locatif classique,

SCPI,

Investissement en démembrement

Location Meublée (LMP et LMNP).

Creer-societe-Dubai.fr, une équipe experte à votre service

L’ouverture d’une entreprise est un projet de vie qui implique des conséquences sur votre résidence fiscale. Il est important de devenir non résident fiscal français, belge, suisse pour s’assurer du bénéfice de cette expatriation 

Nos experts peuvent vous accompagner :

  • Dans l’acquisition de votre résidence fiscale 
  • Dans votre investissement immobilier en Europe
  • Dans le choix d’un investissement (assurance vie, épargne, retraite..)
  • Pour le rapatriement de vos fonds en Europe
  • L’obtention d’emprunt pour vos investissements (hypothèque, crédit Lombard)

Votre retour en France

Lorsque l’on s’expatrie à l’étranger, il faut également penser et anticiper son retour. 

« Lorsqu’un contribuable précédemment domicilié à l’étranger transfère son domicile en France, les revenus dont l’imposition est entraînée par l’établissement du domicile en France ne sont comptés que du jour de cet établissement » (Article 166 du CGI : )

Deux cas :

  • Le contribuable n’était pas imposable en France : il devient imposable sur l’ensemble des revenus de source française ou étrangère.
  • Le contribuable était imposable en France : il sera imposable sur son revenu global. On distinguera alors les revenus perçus avant et après transfert.

Pour votre retour, il faut:

  • Déclarer ses revenus globaux
  • Déclarer tous les comptes bancaires ouverts
  • Déclaration en douane

3 conseils essentiels !

  • Ne partez pas sans connaître ce que sera votre statut fiscal.
  • Adaptez vos placements à votre nouveau statut d’expatrié.
  • Anticipez l’impact patrimonial de votre retour en France.

Adresse : Office A219 – Building A2 – Dubai Digital Park 1

Dubai Silicon Oasis – Dubai – United Arab Emirates