fbpx

Réussir sa période d’essai aux Emirats Arabes Unis : comment ça marche?

Réussir sa période d’essai aux Emirats Arabes Unis : comment ça marche?

Sommaire

Comprendre la période d’essai aux Emirats Arabes Unis

Aux Émirats arabes unis, la plupart des employeurs prévoient une période d’essai au début du contrat de travail. Cette phase d’intégration permet à l’employeur d’évaluer les performances du nouvel employé et sa capacité à s’adapter à son rôle.

La période d’essai aux Emirats est cruciale pour que les deux parties puissent décider en connaissance de cause de la poursuite ou non d’un contrat officiel à long terme à l’issue de la période d’essai. Étant donné que les règles relatives à cette période sont régies par le ministère du travail, il est préférable que les employeurs et les employés soient au courant des réglementations avant de conclure un nouveau contrat.

1
Réussir sa période d'essai aux Emirats Arabes Unis : comment ça marche? 3

Principales règles à retenir pour la période d’essai

Il existe quatre règles principales concernant les périodes d’essai aux Émirats arabes unis. Elles doivent toujours être gardées à l’esprit par les employeurs et les employés :

  • Règle n° 1 : la durée maximale d’une période d’essai aux Émirats est de six mois. Selon le ministère du travail, un employé ne peut être en période d’essai que pour une durée maximale de six mois. Il est illégal de prolonger la période d’essai au-delà de cette durée.
  • Règle n° 2 : les entreprises se réservent le droit de mettre fin à l’emploi sans préavis pendant la période d’essai. S’il s’avère qu’un salarié n’est pas qualifié pour le poste pendant la période d’essai, l’employeur peut légalement mettre fin à ses services sans indemnité de licenciement ou de compensation.
  • Règle n° 3 : Les employés ont le droit de démissionner à tout moment pendant leur période d’essai. Un salarié peut décider de démissionner à n’importe quel moment de la période d’essai, mais il doit examiner attentivement son contrat. Certains employeurs exigent que les employés respectent une période de préavis, même pendant la période d’essai.
  • Règle n° 4 : Pas de droit à un congé de maladie rémunéré pendant la période de stage. Selon le ministère du travail, les employés n’ont pas droit à un congé de maladie rémunéré pendant la période de stage. Toutefois, s’ils deviennent des employés permanents et accomplissent une année complète de service, leur rémunération de fin de service inclura la période de stage.

Travailler à Dubaï : Contrats limités ou illimités

Aux Émirats arabes unis, les employés travaillent généralement sous deux types de contrats : limité ou illimité. Les deux types de contrat impliquent une période d’essai.

Pour ceux qui cherchent à approfondir leur compréhension des lois du travail https://www.mohre.gov.ae/.

Créer Société Dubaï : La periode d’essai aux Émirats : le guide

Période maximale de période d’essai aux Émirats Arabes Unis

L’article 37 stipule que la période de stage officielle ne peut durer plus de six mois. Les organisations qui prolongent la période d’essai au-delà de cette limite s’exposent à des conséquences juridiques et peuvent être amenées à verser une indemnité. Il est illégal de demander aux employés de prolonger leur période d’essai au-delà du sixième mois. La nouvelle législation du travail exige également que tous les employés en période d’essai reçoivent un préavis de 14 jours, au lieu d’un jour auparavant.

Conformément aux lignes directrices actualisées :

  • Si un employé envisage de quitter les Émirats arabes unis, il doit en avertir son employeur 14 jours à l’avance.
  • Si un employé change d’emploi au sein des Émirats arabes unis, un préavis de 30 jours est nécessaire.

Démission en cours de stage

Un salarié souhaitant mettre fin à son contrat pendant la période d’essai peut être amené à dédommager son employeur dans une certaine mesure. Le délai de préavis de démission est plus long si l’employé a l’intention de changer d’emploi à l’intérieur du pays. Si un salarié quitte les Émirats arabes unis mais revient dans les trois mois pour un autre emploi, son nouvel employeur peut être tenu d’indemniser l’ancien.

Prendre des congés pendant la période d’essai aux Émirats

Bien que les employés aient généralement des droits en matière de congés payés et de congés de maladie aux Émirats arabes unis, ces règles ne s’appliquent pas pendant la période d’essai. Quand on décide de travailler à Dubaï, les employés n’ont pas droit aux congés de maladie rémunérés pendant la période d’essai, et les politiques spécifiques en matière de congés doivent être discutées à l’avance avec l’employeur.

En conclusion, pour travailler à Dubaï, il est essentiel de comprendre et de respecter les règles relatives à la période d’essai pour que l’expérience professionnelle aux Émirats arabes unis se déroule sans heurts. Les employeurs et les employés doivent être conscients de leurs droits et de leurs responsabilités au cours de cette phase période d’essai afin d’éviter tout malentendu ou problème juridique par la suite.

Si vous avez obtenu un contrat à Dubaï et que vous êtes prêt à vous envoler, voici un article détaillant toutes les conditions pour venir s’expatrier à Dubaï : Les conditions pour s’expatrier à Dubaï.